Le Ministère a publié ce samedi 3 avril les modalités applicables à compter de ce dimanche 4 avril sur l’ensemble du territoire métropolitain. Retrouvez les informations à connaître pour le maintien de l’activité.

En résumé pas ou peu de changement en ce qui concerne la pratique sportive suite aux nouvelles annonces faites cette semaine par la Président de la République. Comme l’indique le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports ce matin, « l’activité sportive, considérée comme une nécessité pour le bien-être physique et psychique de chacun, est préservée ». En clair, l’Etat affiche le souhait que les clubs puissent poursuivre l’accueil de leurs licenciés.

Qui peut pratiquer ?

Les mineurs et majeurs peuvent poursuivre la pratique du football en club, toujours dans le respect des consignes (pas de contact, pas d’opposition) dans le cadre du couvre-feu et du respect des dix kilomètres à vol d’oiseau de son domicile. Les vestiaires restent interdits d’accès. Les éducateurs ont la possibilité de déroger aux dix kilomètres de distance mais pas au couvre-feu.

Comment pratiquer ?

Il n’y a pas de limite de temps, ni de nombre de participants aux séances, sous réserve que la distanciation soit assurée. L’usage du ballon est bien entendu autorisé.

Comment justifier ?

Il n’est plus nécessaire de justifier son déplacement de 6h à 19h, néanmoins, les personnes contrôlées doivent être munies d’un justificatif de domicile dans le cadre du contrôle des dix kilomètres. Par ailleurs, nous conseillons aux licenciés d’avoir avec eux un duplicata de leur licence qui justifie de leur appartenance au club.

Ce qui est nouveau…

Parmi les précisions apportées, l’ensemble des détections qui étaient prévues sont annulées quel que soit le cadre sanitaire qui était prévu, et ce jusqu’au 3 mai inclus. Les Pôles Espoirs sont également fermés au moins jusqu’au 26 avril prochain.

(l’ensemble de ces décision est donné à titre indicatif et peut être amené à changer ou à faire l’objet de réglementations locales qui pourraient s’y substituer)